Financer une propriété immobilière : réaliser son rêve de devenir propriétaire

|

Un couple emmenage dans sa premiere propriete
L’essentiel sur le financement immobilier

Temps de lecture : environ 6 minutes

  • Les prix de l'immobilier ont fortement augmenté. Pourtant, près de 69 % des Européens sont propriétaires de leur logement.
  • De nos jours, un bien immobilier est également une prévoyance vieillesse et un investissement judicieux pour l'avenir.
  • Pour votre nouveau bien immobilier, il est important de connaître votre budget. Vous devriez couvrir 20 % du coût total avec vos fonds propres.
  • Vous pouvez choisir entre différentes hypothèques pour le financement.

Quitter enfin l'appartement loué et entrer dans sa propre maison avec jardin. Aménager les quatre murs comme vous l'aimez - sans demander la permission à votre bailleur. Pour que le rêve d’acquérir une propriété ne se transforme pas en cauchemar, il est important de bien planifier et de bien financer. Vous découvrirez ici comment réaliser votre rêve de devenir propriétaire malgré la hausse des taux d'intérêt.

De nombreuses personnes souhaitent vivre sans payer de loyer lorsqu'elles sont âgées. La condition pour cela ? Avoir son propre bien immobilier. Qu'il s'agisse d'un appartement en copropriété, d'une maison individuelle ou d'un bungalow, le choix de logements en propriété est vaste. Mais trouver un bien immobilier adapté et le financer est plus facile à dire qu'à faire.

La situation de l’immobilier en Europe

Le taux directeur de l'UE a atteint un nouveau sommet depuis la crise financière de 2008. La hausse des taux d'intérêt a un impact direct sur les taux de construction - et donc sur le marché immobilier en Europe. Selon une étude d'Eurostat de l'année dernière, 30,9 % des habitants de l'UE sont locataires. Pas moins de 69,1 % possèdent leur propre bien immobilier. C'est en Roumanie, en Slovaquie et en Croatie que l'on trouve le plus grand nombre de propriétaires d'un bien immobilier. Dans ces pays, au moins 91 % des personnes sont propriétaires de leur logement. En Suisse, la plupart des gens sont locataires - près de 58 % paient un loyer et seulement 42 % sont propriétaires de leur logement.

Mais le logement et la construction sont chers. Les coûts élevés de l'énergie et l'augmentation des prix des matériaux de construction et de la main-d'œuvre ont fait grimper les prix. Une étude de l'Office fédéral de la statistique datant de 2022 le montre : les prix du logement et de la construction ont nettement augmenté par rapport à l'année précédente. La hausse la plus importante concerne les prix de la construction. Ceux-ci ont augmenté de 8 % en moyenne en 2022. Mais une nette tendance à la hausse est également observée sur le marché du logement : les prix des loyers ont augmenté de 1,4 pour cent l'année dernière et les prix de l'immobilier ont même augmenté de près de 6 pour cent.

Jeune couple assis sur le lit - Planifier le financement immobilier

L’immobilier comme investissement

Avoir sa propre maison est considéré comme un investissement pour l'avenir. Toutefois, avec les prix élevés de l'immobilier, la question se pose : l'achat d'un bien immobilier en vaut-il la peine ? Quels sont les arguments en sa faveur ? Qu'est-ce qui s'y oppose ?

Un bien immobilier est avant tout une chose : une prévoyance vieillesse judicieuse. Vous pouvez aménager et meubler tes quatre murs comme vous le souhaitez. Vous prévoyez d'avoir des enfants ? Prévoyez alors directement des chambres pour les enfants. Vous voulez vieillir dans la maison ? Construisez directement une salle de bains spacieuse et accessible. Cela vous évitera des travaux de rénovation ou de transformation ultérieurs. Dès que le bien immobilier est payé, vous avez automatiquement plus d'argent dans votre porte-monnaie. Finalement, vous n'aurez plus besoin de payer de loyer.

Une propriété immobilière n'est pas seulement une prévoyance vieillesse - mais aussi une protection contre l'inflation. Une inflation élevée, en particulier, réduit votre pouvoir d'achat avec le temps. Ton argent perd de sa valeur et tu peux moins acheter avec. En tant que valeur réelle, un bien immobilier est en principe protégé contre l'inflation. En règle générale, il ne perd pas de valeur, mais l'augmente au fil du temps.

Combien peut coûter un bien immobilier ?

Avant d’acheter, vous devez savoir ce que vous pouvez vous permettre. Vous trouverez ainsi plus facilement le financement immobilier qui vous convient - et vous pourrez mieux planifier. Il existe différentes possibilités pour calculer votre budget. Comment cela fonctionne-t-il le mieux ? La méthode la plus simple est d'utiliser un calculateur de budget et d'y inscrire vos chiffres. Pour ce faire, vous devez connaître les éléments suivants :

Les revenus et les dépenses mensuels :

quel est le revenu mensuel net et existe-t-il d'autres sources de revenus ? Les allocations familiales ou les revenus de la location sont quelques exemples. Quel est le montant du loyer chaud mensuel ? Quels sont les autres frais fixes ?

La mensualité :

combien pouvez-vous et voulez-vous payer chaque mois ? En règle générale, la mensualité ne devrait pas dépasser 35 % du revenu net mensuel de ton ménage. Pour un revenu net de 6’000 CHF, cela correspond à une mensualité de 2’100 CHF.

Les fonds propres :

avez-vous des fonds propres ? Cela comprend les avoirs en banque, les titres ou les fonds, et le capital issu de la prévoyance professionnelle et privée.

Les frais annexes :

quels sont les frais annexes liés à l'achat ? Plus la surface habitable est grande, plus les frais réguliers de logement et d'exploitation sont élevés. L'emplacement du bien immobilier a également une grande influence sur les frais annexes. Les frais, tels que les droits de mutation ou les frais de notaire, dépendent du lieu.

Notre conseil : votre part de fonds propres doit représenter au moins 20 % du coût total du bien immobilier. Une part de fonds propres trop faible est risquée. De nombreuses banques exigent un certain pourcentage. Sans cela, le crédit ne peut pas être approuvé.

Quelles sont les possibilités de financement ?

Vous connaissez votre budget de financement approximatif et vous savez combien d'argent vous pouvez payer chaque mois sous forme de mensualités ? Il est temps de trouver le financement immobilier qui vous convient. Un financement solide et bien organisé est essentiel. Vous avez le choix entre différentes possibilités de financement. Le type de financement dépend fortement de la forme du prêt, de la date de versement et du mode de remboursement. Nous vous présentons les possibilités les plus courantes de financement immobilier.

Un couple danse avec son chien dans sa nouvelle maison - financement de la construction

Les fonds propres

La manière la plus rapide de financer un bien immobilier est par le biais de fonds propres. Plus la part de fonds propres est élevée, moins vous devriez emprunter pour le financement - et plus le crédit sera avantageux. Toutefois, rares sont les personnes qui disposent d'un capital propre élevé. Ce qui est important, c'est que plus la part de fonds propres est élevée, plus les mensualités sont faibles.

L’hypothèque

Si les fonds propres ne suffisent pas pour acquérir le bien immobilier de leurs rêves, de nombreux Suisses contractent une hypothèque auprès d'une banque. Les banques financent en général jusqu'à 80 % du prix d'achat du bien immobilier. On distingue deux hypothèques : la première hypothèque finance jusqu'à 67 % de la valeur du bien immobilier et 13 % supplémentaires peuvent être financés par une deuxième hypothèque. La première hypothèque est soumise à des intérêts, qui peuvent être fixes ou variables. Pour la deuxième hypothèque, il y a des intérêts et des frais d'amortissement. Ces derniers doivent être remboursés par tranches dans un délai de 15 ans ou au moment de la retraite. Le remboursement est appelé amortissement. En matière d'hypothèques, tu as en principe le choix entre trois variantes : hypothèque à taux fixe, hypothèque à taux variable et hypothèque SARON

1. L’hypothèque à taux fixe

Une hypothèque à taux fixe est un crédit immobilier classique. Vous payez un taux fixe pendant toute la durée du prêt. Le taux est fixe jusqu'à la fin de la période de fixation des intérêts, c'est-à-dire la durée du taux d'intérêt convenu. Vous pouvez ainsi planifier votre budget mensuel en toute sécurité et à long terme. Vous pouvez définir la durée de la période de fixation du taux d'intérêt. Les taux fixes plus longs sont généralement plus chers.

2. L’hypothèque à taux variables

Les taux d'intérêt de l'hypothèque à taux variable s'orientent sur le marché et peuvent donc varier, à la hausse comme à la baisse. Les hypothèques variables n'ont généralement pas de durée fixe et peuvent être résiliées à court terme. Si les taux d'intérêt baissent sur le marché, vous en profitez. Si les taux remontent, vous pouvez éventuellement convertir l'hypothèque à taux variable en une hypothèque à taux fixe.

3. L’hypothèque SARON

L’hypothèque SARON (Swiss Average Rate Overnight) est une hypothèque à court terme sur le marché monétaire, d'une durée régulière pouvant aller jusqu'à 12 mois. Les taux d'intérêt dépendent également du marché monétaire et fluctuent fortement. Les financements à court terme sont donc plus adaptés à une hypothèque SARON que les financements à long terme.

Lisez-le aussi :

Jeune femme telephonant debout - etre independant

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Indépendant : ce que vous devez savoir sur les assurances et autres

Faire de son hobby un métier – c'est le rêve de beaucoup. En vous mettant à votre compte, vous pouvez vous rapprocher un peu plus de ce rêve. Mais qu'adviendra-t-il de votre assurance maladie obligatoire ou de votre prévoyance vieillesse ? De quelles nouvelles couvertures avez-vous besoin ? Nous vous montrons comment vous assurer et vous prémunir correctement pour l'aventure de l'entrepreneuriat.

la mariee et le mari se tiennent en riant - Organisation du mariage

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Organisation de mariage : comment économiser de l'argent

Que ce soit avec un petit cercle dans son propre jardin ou avec des centaines d'invités sur la côte italienne - son propre mariage est l'un des jours les plus beaux et les plus chers dans la vie de nombreux couples de mariés. Un mariage ne doit pas seulement être bien planifié, mais aussi financé. Nous avons résumé les conseils les plus importants pour financer votre mariage et nous vous montrons comment planifier facilement votre budget.