Votre première négociation de salaire : conseils et astuces utiles

|

Une femme forte regarde la camera - Negocier un salaire
L'essentiel sur les négociations salariales

Temps de lecture : environ 4 minutes

  • En moyenne, les hommes demandent plus souvent une augmentation de salaire que les femmes et abordent les négociations avec plus d'assurance.
  • En moyenne, vous pouvez compter sur une augmentation de salaire de trois à dix pour cent. En cas de changement d'emploi, cela peut même aller jusqu'à 20 pour cent.
  • Le bon moment ainsi qu’une préparation précise sont déterminants pour une négociation réussie.
  • Si vous connaissez votre valeur sur le marché et que vous utilisez des conseils psychologiques ciblés, vous pouvez obtenir plus facilement le salaire que vous souhaitez.

Vous avez déjà occupé votre premier vrai emploi depuis un certain temps. Tout se passe bien, seul votre salaire pourrait être plus élevé. Mais avant de passer votre premier entretien individuel, vous devez tenir compte de quelques éléments. Quel salaire pouvez-vous demander ? Quel est le meilleur moment et comment vous y préparer ? Vous découvrirez ici les conseils et astuces à suivre pour obtenir le salaire que vous souhaitez.

Demander une augmentation de salaire n'est pas toujours facile. Pour les femmes en particulier, c'est un grand défi. Elles abordent les négociations salariales avec moins d'assurance que les hommes. En moyenne, elles demandent moins souvent une augmentation de salaire et sont donc moins souvent sollicitées par leurs supérieurs. Ce "Confidence Gap" a pour conséquence que les femmes obtiennent plus rarement le salaire qu'elles demandent réellement. Mais une chose est sûre : beaucoup veulent une augmentation de salaire. La question est de savoir comment l'obtenir.

La négociation de salaire : quand et combien ?

Selon la taille de l'entreprise, le secteur, votre ancienneté dans l'entreprise ainsi que votre expérience professionnelle, vous pouvez généralement obtenir entre trois et dix pour cent d’augmentation. Si vous changez de travail, vous pouvez même demander encore plus à votre nouvel employeur. Surtout si vous êtes débauché, vous pouvez généralement compter jusqu'à 20 pour cent de plus.

Le bon moment pour votre entretien est décisif. Les moments appropriés sont par exemple la fin de votre période d'essai, une modification de votre contrat ou lorsque vous obtenez plus de responsabilités. Mais une promotion au sein de l'entreprise est également une opportunité appropriée. Le printemps, en particulier, est une bonne période pour votre première négociation de salaire. A ce moment-là, les objectifs de l'entreprise pour l'année sont généralement déjà fixés et votre manager sait quel est le budget restant.

Jeune homme riant avec assurance - preparation negociation salariale

Notre conseil : au lieu de parler d'une augmentation de salaire, vous pouvez aussi demander un ajustement de salaire. Un ajustement paraît nettement plus positif qu'une revendication. Essayez de le faire.

Calculer votre valeur sur le marché

Avant de négocier votre salaire, vous devez connaître votre propre valeur sur le marché. Beaucoup d'employés ont du mal à le faire, mais ce n'est pas une fatalité. Si vous connaissez votre valeur, vous pouvez vous rendre au rendez-vous avec plus d'assurance et exiger davantage. Mais comment connaître cette valeur ? La première étape consiste à comparer les salaires moyens pour votre profession sur les sites d'emploi. Mais les offres d'emploi peuvent également être utiles. On y trouve parfois des fourchettes de salaires approximatives.

Cependant, ce sont surtout vos compétences personnelles et votre parcours qui sont déterminants. Des facteurs tels que votre formation de base, vos formations continues, votre expérience professionnelle ou vos réussites passées augmentent considérablement votre valeur sur le marché.

Voici comment vous préparer à la négociation de salaire

Avec votre valeur sur le marché en tête, vous avez déjà la base la plus importante pour votre entretien. Notez vos arguments et réfléchissez précisément à ce que vous avez pu apporter à l'entreprise par le passé. Lors de l'entretien, il est préférable de citer votre argument le plus fort à la fin. Il restera ainsi plus longtemps dans la mémoire de votre interlocuteur et laissera une impression durable.

Six astuces psychologiques pour votre prochaine négociation

En plus de vos arguments plausibles et pertinents, vous pouvez utiliser quelques astuces simples lors de la négociation. Il existe quelques astuces psychologiques et rhétoriques qui peuvent vous aider et augmenter vos chances d'obtenir le salaire que vous désirez.

  • Parlez en premier : si vous dites d'emblée le salaire que vous souhaitez, vous aurez l'air plus sûr de vous. De plus, cette somme sert souvent de point de comparaison pour la suite de la conversation.
  • Nommez une somme non arrondie : Un montant pas arrondi donne à votre chef le sentiment que vous avez bien réfléchi à votre salaire souhaité. Indiquez toujours le salaire annuel brut souhaité.
  • Soyez sûr de vous : Renoncez au subjonctif et aux formulations faibles telles que "pourrait, voudrait ou aurait". Parlez plutôt en phrases claires et expressives.
Femme sure d'elle - negociation salariale reussie
  • Ne craignez pas les silences gênants : lors de négociations en particulier, il peut vite arriver que tout le monde se taise. Dans cette situation, vous ne devriez pas céder si facilement, mais supporter le silence pendant un moment. Vous montrerez ainsi votre détermination et votre confiance en vous. Mais là encore, il ne faut pas exagérer.
  • Soyez ouvert aux compromis : Restez flexible et faites des concessions à votre supérieur. En plus du salaire, vous pouvez par exemple obtenir d'autres avantages, comme un ticket d'entrée, un plan de retraite ou des formations.
  • N’acceptez jamais la première offre : vous ne devriez pas accepter la première contre-offre. Pourquoi ? Parce qu'elle ne sera jamais la meilleure offre. Si vous l'utilisez plutôt pour vous orienter, vous vous donnez plus de marge de manœuvre vers le haut.

Les erreurs typiques que vous devez éviter

Bien sûr, il y a aussi certaines choses que vous pourriez mal faire. La nervosité est sans doute grande, surtout lors de votre première négociation de salaire. Mais si vous évitez ces cinq erreurs, votre prochaine négociation de salaire sera un succès total.

1. Être mal préparé

Si vous entrez dans la conversation sans arguments plausibles, vous aurez du mal à justifier votre nouveau salaire. Cherchez plutôt ceux qui étayent vos performances et vos capacités. Des responsabilités en matière de personnel, de nouvelles tâches ou des projets menés à bien constituent par exemple une bonne base.

2. Avoir de mauvais arguments

Pour votre supérieur ou vos supérieurs, un argument compte avant tout : ce que vous apportez au succès de l'entreprise. Les problèmes personnels ou financiers ne justifient pas nécessairement votre demande de salaire. Préparez donc des arguments plausibles et justifiés.

3.Vous sous-estimer

Il est tout à fait normal que vous soyez nerveux avant le rendez-vous. Cependant, vous ne devriez pas vous vendre en dessous de votre valeur par manque d'assurance. Si vous connaissez votre valeur sur le marché, vous pouvez justifier un salaire plus élevé.

4. Choisir le mauvais moment

Le timing est essentiel. Les fêtes d'entreprise, les crises internes ou une petite discussion devant la machine à café ne sont pas des moments parfaits. Le bon moment peut faire la différence entre le succès et l'échec.

5. Ne pas avoir de négociation salariale concrète

Avant de négocier votre salaire, réfléchissez au montant que vous souhaiteriez obtenir. Sans un chiffre concret en tête, votre manager a généralement une proposition. Mais souvent, celle-ci ne correspond pas à vos propres attentes. C'est pourquoi vous devez toujours avoir un objectif concret en tête et donner votre chiffre en premier.

Vous n’avez pas encore obtenu l'augmentation de salaire que vous espériez ?

Gagnez-la simplement vous-même en investissant votre argent. Nos conseillers financiers se feront un plaisir de vous aider.

Trouver maintenant un conseiller financier près de chez vous

Lisez-le aussi :

Jeune femme faisant son jogging dans un parc

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Assurances pour les jeunes : tout ce que vous devez savoir

Assurance responsabilité civile privée, assurance ménage ou assurance responsabilité civile privée – la liste des couvertures est longue. Il est presque impossible d'en avoir une vue d'ensemble. Il existe une assurance pour chaque situation de vie, chaque objet de valeur et chaque situation. De quelles assurances avez-vous besoin ? Lesquelles sont plutôt insignifiantes ? Dans cet article, vous découvrirez quelles sont les assurances les plus utiles pour les jeunes.

Bons moments lors d’une réunion – commencer sa carrière professionnelle

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Premier emploi – Ce qu’il faut prendre en compte en début de carrière

Tu es encore au début de ta carrière professionnelle et tu souhaites commencer ton premier emploi ? Nos conseils pour bien commencer sa carrière se montreront très utiles dans ce cas ! Nous avons listé les choses les plus importantes à savoir pour bien postuler ainsi que des informations utiles concernant les salaires et assurances.