Mettre de l’argent de côté pour ses enfants : voici comment un plan d’épargne enfant peut être utile

|

Un jeune bambin rigole – économiser pour les enfants avec un plan d’épargne enfant
Épargnez pour ses enfants : les faits les plus importants

Temps de lecture : environ 6 minutes

  • Si tu veux mettre de l’argent de côté pour tes enfants, il vaut mieux commencer le plus tôt possible. Même les plus petites contributions peuvent avoir un impact non négligeable sur le long terme.
  • Il existe différentes façons d’investir son argent. La chose la plus importante reste de savoir quel est le but final recherché et de s’accorder sur la durée de l’investissement.
  • Un livret A, un compte à terme et un compte épargne sont des solutions peu risquées, mais qui ne donnent presque aucuns intérêts.
  • Les fonds, actions et sécurités offrent de meilleurs retours. Un plan épargne en fonds pour enfant est utile et fait sens au long terme : les échéances longues compensent les fluctuations du marché.  

Permis de conduire, éducation, économies pour plus tard : si tu commences à mettre des fonds de côté pour tes enfants, filleuls ou petits enfants dès leur plus jeune âge, tu pourras épargner une somme considérable et ce, même avec de petites contributions qui s’échelonnent sur le long terme. Mais est-ce qu’épargner pour les enfants est judicieux alors que les taux d’intérêt sont bas et que l’inflation, elle, est élevée ?

L'époque des tirelires et des livrets épargne est révolue depuis longtemps. Si tu souhaites investir de l’argent qui servira à tes enfants au long terme, s’informer sur les différents types d’investissement à ta portée n’est pas une mauvaise idée. Des taux d’intérêt bas sur les soldes créditeurs, des taux d’intérêt négatifs dans beaucoup de banques, ainsi qu’une forte inflation veut dire que l’argent qui dort dans un compte courant ou livret A perd constamment de sa valeur. C’est pourquoi il est important d’investir afin d’assurer le meilleur retour possible, sans pour autant prendre trop de risques.

Pourquoi mettre de l’argent de côté pour ses enfants est-il utile ?

Les enfants, ça coûte de l’argent. Plus ils deviennent âgés et plus les dépenses qu’ils ont besoin de faire sont coûteuses : permis de conduire, première voiture, séjour à l’étranger, études ou premier appartement… C’est tout autant de dépenses nécessaires aux jeunes adultes, et celles-ci peuvent être difficiles à surmonter seul.

Ces dépenses ne peuvent pas être totalement couvertes par un emploi à temps partiel ou un salaire de stagiaire. Ces casse-têtes financiers peuvent lui être évités lorsque les parents, grands-parents ou parrains et marraines peuvent fournir un coussin financier.

Avec des petites contributions mensuelles, une petite fortune peut être accumulée sur une ou deux décennies (ou même plus). Si le tout est investi de façon réfléchie avec un retour raisonnable, tu peux aussi bénéficier d’intérêts composés. Les retours augmentent donc de façon exponentielle.

Il est important que le taux de retour moyen sur le long terme soit au-dessus du taux d’inflation.

Bien épargner pour ses enfants : comment ça marche ?

La forme d’investissement appropriée dépend de combien de temps les économies sont censées perdurer.

De nos jours, un retour acceptable peut uniquement être obtenu via une participation à la bourse, par exemple à travers un plan d’épargne en fonds. Cependant, il est important de planifier la période d’investissement sur le long terme afin de compenser pour les fluctuations du marché.

Pour des épargnes au court terme, par exemple pour un achat majeur dans un futur proche, d’autres formes d’investissements sont plus appropriées.

Jeune enfant à la table du petit-déjeuner

La situation est encore différente lorsque l’enfant en question est un peu plus âgé et qu’il a besoin d’apprendre à gérer son argent. Le but et le temps de l’investissement vont donc impacter votre stratégie d’épargne.

Quelles sont les options d’investissement pour les enfants ?

Tout d’abord, tu dois déterminer si le but et la durée de l’épargne sont applicables à ta situation. Est-ce que ton enfant est toujours très jeune et tu veux investir de l’argent pour plus tard ? Souhaites-tu lui financer un achat majeur dans les prochaines années et mettre de l’argent de côté pour cela ? Ou veux-tu apprendre à ton enfant comment (bien) gérer son propre argent ?

Il est aussi important d’avoir une idée claire sur la fréquence et le montant que tu souhaites investir. Tu peux investir des petites contributions régulièrement, payer de larges sommes d’argent à des intervalles éloignés, ou un mélange des deux.

Dépôts à court terme et comptes à terme (CAT) avec sécurité élevé

Avec un compte à terme ou des dépôts à court terme à la banque, tu peux investir de l’argent pour tes enfants d’une façon particulièrement sûre. Le problème ici, c’est les retours : à cause des taux d’intérêt bas du marché, tu ne reçois qu’un retour minimal sur l’argent que tu économises.

Les déports à court terme sont par conséquent moins propices à l’accumulation d’actifs financiers sur le long terme. Ces options sont utiles si tu souhaites économiser sur le court ou moyen terme, ou si tu veux garder de l’argent de côté pour les cadeaux.

Avec un compte à terme, tel un livret A, en plus de la sécurité, tu obtiens l’avantage de pouvoir gérer tes actifs financiers de façon entièrement flexible. Tu peux y déposer ou retirer de l’argent n’importe quand : tu es donc préparé pour les dépenses imprévues.

Avec un dépôt à terme, tu peux investir un certain montant pour une période prédéfinie. Cela veut dire que tu n’as plus de flexibilité, mais les taux d’intérêt sont un peu plus haut qu’avec les dépôts à vue. Cette solution est utile si tu sais déjà la somme que tu vas devoir économiser : par exemple pour l’éducation supérieure ou le permis de conduire de ton enfant qui arrivera d’ici quelques années.

Plans d’épargne en fonds pour épargner sur le long terme

Si tu t’y prends tôt, un plan d’épargne en fonds avec une participation partagée en vaut la peine. Pour ce faire, tu dois ouvrir un compte-titres dans une banque et y placer des fonds, des FNB (fonds négocié en bourse) ou des actions individuelles.

Plusieurs fréquences et types de dépôt sont possibles et des versements d'épargne réguliers sont réalisables. Beaucoup de banques proposent leur propre compte-titre junior avec des conditions favorables.

À l’inverse d’autres types d’investissement, un retour respectable est très possible avec cette option. Il est important de noter que le marché est toujours sujet aux fluctuations : une stratégie d’investissement dans des sécurités doit être planifiée pour le long terme.

Un grand-père et des petits-enfants plantent des fleurs

Afin d’épargner efficacement pour la prochaine génération et y faire contribuer les grands-pères et autres membres de la famille, un plan d’épargne en fonds ou FNB est l’investissement le plus judicieux.

Investir dans des actions individuelles est moins conseillé étant donné que cela requiert une bonne connaissance du marché boursier ainsi qu’une volonté à prendre des risques.

Contrats d'épargne-logement pour les futurs projets de construction

Un contrat d'épargne-logement a longtemps été considéré comme l'un des meilleurs placements financiers pour sa propre progéniture. Malheureusement, les taux d'intérêt créditeurs sont eux aussi au plus bas.

L'épargne-logement est certes très sûre, mais elle ne rapporte presque plus rien.

Un contrat d'épargne-logement peut s'avérer judicieux lorsque l'enfant est déjà un peu plus âgé, de sorte que le crédit de construction dont il pourrait avoir besoin ne soit pas trop éloigné. En concluant un contrat, tu t'assures en effet de bénéficier plus tard des taux d'intérêt avantageux actuels.

Dans certains cas (par exemple dans le canton de Bâle-Campagne), tu peux bénéficier d'aides de l'État.

Des comptes d’épargne pour son propre argent de poche

Pour les enfants les plus âgés, beaucoup de banques proposent un compte enfant, ce qui leur permet d’apprendre à gérer leur propre argent.

Les parents ou grands-parents peuvent régulièrement transférer de l’argent de poche au compte épargne et les virements uniques (pour l’anniversaire ou Noël par exemple) peuvent aussi y être stockés.

De cette façon, les enfants peuvent disposer d’un certain montant d’argent dans un cadre protégé et économiser pour les choses qu’ils veulent s’acheter : cela les apprend donc à gérer leurs propres finances.

Combien d’argent devrais-je économiser pour mon enfant ?

Le montant investi tous les mois est entièrement subjectif. Même des petites contributions de 10 ou 25 euros par mois peuvent faire une grande différence au long terme. Sinon, tu peux mettre quelque chose de côté par trimestre plutôt que tous les mois si cela est plus simple pour toi.

Les grands-parents, parrains, marraines, tantes et oncles peuvent aussi participer et contribuer à l’épargne.

Les cadeaux en espèce conséquents (pour les anniversaires, le baptême, etc.) peuvent aussi être investis.

La chose la plus importante à retenir c’est qu’il n’est pas crucial d’investir de grosses sommes. Le fait de commencer le plus tôt possible et de s’y tenir est ce qu’il a de plus important. Au fil des années, même les plus petites contributions mises bout à bout permettent de constituer une épargne, de toucher des intérêts dessus et donc d’augmenter ses économies de façon exponentielle.

Quand devrais-je commencer le plan épargne en fonds de mon enfant ?

Le plus tôt, le mieux. Si tu commences un plan épargne en fonds peu de temps après la naissance de ton enfant, tu auras toujours plein de temps pour économiser une somme conséquente d’argent d’ici qu’il ou elle devienne adulte.

De plus, l’argent travaille pour toi : tu bénéficies aussi d’intérêts composés. Les crédits des intérêts qui sont distribués et réinvestis dans le compte épargne gagnent à leur tour des intérêts ce qui permet d’accroître encore plus la valeur de tes économies.

Un investissement étalé sur une longue période augmente aussi la sécurité de ton plan d’épargne de fonds, car cela permet de mieux compenser les fluctuations du marché boursier. Il est crucial de ne pas paniquer au premier ralentissement du marché : des hausses et baisses sont tout à fait normales dans la bourse et tu n’auras simplement qu’à attendre que le marché retourne à la normale.

Mais même si tu n’as pas commencé à épargner à la naissance de ton enfant : mieux vaut tard que jamais ! La meilleure chose à faire est de demander conseil à des professionnels sur les solutions d’investissements qui s’accordent le mieux à ta situation personnelle.

Si tu as un enfant qui n’a pas forcément besoin de l’argent épargné lorsqu’il ou elle devient majeur(e) et que le plan d’’épargne continue de tourner, tu peux toujourscontinuer d’y contribuer et ainsi mettre une première pierre à l’édifice pour la retraite de ton fils.

Conseils sur les plans d’épargne pour enfants

Une fois que tu as décidé d’un type d’investissent, tout ce qu’il te reste à faire c’est de se lancer. Avec une planification réfléchie, épargner n’est pas difficile du tout.

  • Lorsque tu ouvres un compte ou un dépôt, tu dois décider si tu ouvres le compte d'épargne à ton propre nom ou au nom de ton enfant. Important : si tu ouvres le compte au nom de ton enfant, l'argent lui appartient également - même s'il ne pourra accéder à son épargne qu'à sa majorité. A partir de ce moment-là, vous, les parents, ne pourrez plus disposer du compte. Même pour les comptes d'épargne-cadeau qui sont ouverts au départ à un autre nom, l'accès est transféré à l'enfant à son 18e anniversaire.
  • Si le compte d'épargne ou le dépôt est placé au nom de l'enfant, vous bénéficiez généralement de meilleures conditions de la part de la banque. Les revenus sont alors imposés par les parents. Si le compte est ouvert à un autre nom, par exemple celui des grands-parents ou du parrain, ceux-ci doivent s'occuper eux-mêmes de l'imposition.
  • Cependant, tu dois prendre en compte les revenus et limites d’actifs instaurés par les assurances et, plus tard, par les bourses d’études. Dans la plupart des cas, tes propres actifs ne doivent pas être trop haut.
  • Même si tu gères l’épargne, il est important d’introduire l’enfant au concept de la gestion budgétaire dès le plus jeune âge. Les parents peuvent inculper à leur enfant la valeur de l’argent et, à partir d’un certain âge, définir une petite somme d’argent qui sert d’argent de poche.
  • La bonne vieille tirelire convient pour la petite monnaie. Les jeunes enfants en particulier adorent gérer de petits montants et dépenser leur argent dans des petites choses tels que des glaces, des jouets peu coûteux ou des délices sucrés de la boulangerie du coin.

Tu ne sais pas quel type d’investissement choisir, à quel nom ouvrir le compte épargne et quelle stratégie adopter ? La meilleure chose à faire est de demander conseil à un expert.

Lisez-le aussi :

Fille avec un cœur et des lumières de Noël – Bien investir son argent

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Bien investir son argent : Comment tirer profit de votre épargne ?

Noël est presque là ! Les bonus annuels et l’argent reçu pendant les fêtes permettent d’arrondir la fin de l’année pour un grand nombre de personnes. Aussi tentant que cela puisse paraitre, il n'existe pas beaucoup de raisons de dépenser cet argent. Il est recommandé d’investir son argent intelligemment en misant sur son propre futur : nous allons découvrir comment.

Investir dans des fonds d’investissement : un choix avisé ?

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Investir dans des fonds d’investissement : un placement intelligent ?

Des taux d'intérêt bas, un rendement faible et des perspectives de prévoyance vieillesse défavorables : placer ses économies n’est pas si évident. Les placements financiers traditionnels tels que les dépôts à terme et les livrets d'épargne sont désormais beaucoup moins rentables, et cela depuis longtemps. C’est pour cette raison, qu’ il est judicieux d'investir votre argent dans des fonds.

[Translate to français:] Haben Sie Fragen?

[Translate to français:]

Schreiben Sie uns!

[Translate to français:] Finden Sie Ihren persönlichen OVB Finanzdienstleister.

[Translate to français:]

Finanzdienstleister finden