Mariage et finances : à quoi dois-je faire attention après le mariage ?

|

Mariage et finances : à quoi dois-je faire attention ?

Un mariage s’accompagne de nombreux changements, y compris dans le domaine financier. Afin que tu puisses profiter du plus beau jour de ta vie en toute tranquillité, tu dois déjà réfléchir au préalable à vos finances et à d’autres décisions importantes. Outre le financement de la cérémonie de mariage, il s’agit surtout de votre patrimoine, des assurances conjointes et de la prévoyance pour l’avenir.

Lorsque vous vous mariez, vous devez tôt ou tard affronter des questions moins romantiques. L’argent joue un rôle important dans votre avenir commun. Le mariage offre un certain nombre d’avantages dont vous pouvez bénéficier, par exemple des assurances conjointes et une couverture mutuelle du couple.

Avant le mariage : de quoi doit-on s’occuper ?

Avant de dire « Oui », il y a certaines choses à organiser. Outre la planification de la cérémonie, vous devez aborder certaines questions juridiques, par exemple si vous souhaitez conserver vos anciens noms après le mariage. Et puis il y a les questions financières : pour éviter que des conflits inutiles ne pèsent sur votre relation par la suite, il est préférable de réfléchir au préalable à qui prendra en charge quels frais, comment vous voulez gérer vos comptes et qui s’occupera de vos finances conjointes.

Contrat de mariage - oui ou non ?

Aussi beau et romantique que soit un mariage, le fait est que, dans toute l’Europe, environ la moitié des mariages se terminent par un divorce. Dans certains pays, le taux est encore plus élevé : au Portugal et au Luxembourg, deux mariages sur trois se soldent par un divorce. Un contrat de mariage peut contribuer à éviter les contrariétés des litiges après le divorce. Même si aucun des époux ne souhaite régler la question de la séparation avant le mariage, vous devriez réfléchir ensemble à l’opportunité de conclure ou non un contrat de mariage.

En l’absence de contrat de mariage, le partage des acquêts s’applique automatiquement. Dans ce cas, les biens acquis pendant le mariage sont divisés entre les époux après un divorce. Un contrat de mariage permet de convenir de stipulations plus personnalisées. Vous pouvez par exemple opter pour la séparation ou la communauté des biens ou encore prendre des dispositions en matière d’héritage.

Financement du mariage

L’autre question est de savoir comment vous voulez financer votre mariage. La plupart des mariages sont onéreux, de la robe de mariée à la lune de miel en passant par la cérémonie de mariage. Si vous souhaitez vous marier, la première chose à faire est de déterminer votre budget. Peut-être que vos parents ou d’autres membres de votre famille aimeraient apporter leur contribution financière ? Ou pouvez-vous faire un peu d’économies avant de commencer à planifier ? Même avec un petit budget, vous pouvez organiser une belle cérémonie de mariage, et la lune de miel ne doit pas nécessairement se dérouler dans un complexe de luxe aux Maldives.

Si vous ne voulez pas financer votre mariage avec des économies et des cadeaux en argent, vous pouvez également envisager un prêt. Toutefois, les mêmes règles s’appliquent ici qu’à tout autre prêt personnel : réfléchissez bien au préalable si vous avez vraiment besoin du crédit mariage et si vous serez en mesure de rembourser l’argent rapidement. S’endetter pendant des décennies n’est pas un très bon début pour un mariage.

Si vous décidez de contracter un prêt, ça vaut le coup de comparer les différents taux. Les mensualités, les remboursements exceptionnels gratuits et les éventuels frais cachés sont particulièrement importants. La banque vérifiera également si vous êtes digne de confiance. Pour trouver un crédit avantageux pour votre mariage et éviter de tomber dans le piège de l’endettement, il est préférable de consulter un conseiller financier.

Avez-vous besoin d’un crédit pour votre mariage ?

Un conseiller financier peut vous aider à trouver le crédit qui vous convient.

Après le mariage : ce qui change ?

D’abord l’état civil, ensuite la vie quotidienne - il vaut mieux régler au préalable vos finances après le mariage. Quels sont les avantages fiscaux ? Comptes séparés ou communs ? Et comment pouvez-vous vous protéger, vous et votre conjoint, en cas d’urgence ? Vous devez savoir certaines choses importantes sur l’argent et les contrats après votre mariage.

Mariage et impôts

L’une des questions les plus importantes pour un couple fraîchement marié est la fiscalité. Les deux revenus et le patrimoine conjugal des deux époux seront additionnés ultérieurement et imposés conjointement. Cela signifie que vous devez remplir votre déclaration de revenus ensemble. Il est également important de noter que le nouveau règlement ne s’applique pas seulement à compter de la date du mariage mais au titre de l’année fiscale complète.

La nouvelle imposition est avantageuse pour les couples dont l’un des époux gagne nettement moins que l’autre. Ensemble, vous bénéficierez d’un taux d’imposition moins élevé car le faible revenu compense le revenu élevé. Vous devez donc payer globalement moins d’impôts qu’avant votre mariage. La situation est différente pour les couples où les deux époux ont un revenu élevé - dans ce cas, le mariage peut s’avérer désavantageux au plan fiscal.

Organiser des finances communes

Il vous appartient de décider si vous voulez tout partager après le mariage ou si vous préférez rester indépendant financièrement. Vous pouvez conserver un compte joint ou vous en tenir à des comptes séparés. Une autre solution, qui constitue un bon compromis pour de nombreux couples, consiste à ouvrir un compte pour les dépenses communes telles que le loyer, la voiture et les primes d’assurance, tout en continuant à tenir des comptes séparés pour vos propres revenus et dépenses.

Il est important de partager équitablement les frais communs. Cela peut se faire à parts égales ou en fonction du niveau de revenu. Dans tous les cas, aucun des deux époux ne doit être lésé. La question devient particulièrement pertinente si vous avez des enfants ensemble à un moment donné et que l’un des époux doit rester à la maison ou travailler à temps partiel. Dans la plupart des cas, c’est encore la mère, de sorte que de nombreuses femmes en Europe doivent encore se battre avec des revenus plus faibles, d’où un manque de prévoyance et des lacunes en matière de retraite. Lorsque vous vous mariez, vous avez une responsabilité commune l’un envers l’autre en qualité d’époux. Par conséquent, aucun de vous ne doit être désavantagé financièrement dans votre relation.

Souscrire des assurances conjointes

Après votre mariage, vous devriez certainement jeter un coup d’œil à vos anciennes polices d’assurance. Vous pouvez généralement économiser beaucoup d’argent en la matière ! Il existe souvent des tarifs familiaux qui sont beaucoup moins onéreux que deux contrats distincts. Vous devriez surtout vérifier vos assurances ménage, protection juridique et responsabilité civile. La coassurance par le conjoint est également possible pour l’assurance maladie.

Il peut être utile de souscrire une assurance-vie pour couvrir l’autre conjoint et vos propres enfants en cas d’urgence. Cela est particulièrement important si l’un de vous est le principal soutien de famille ou si vous devez rembourser un prêt. L’assurance invalidité est également utile pour pouvoir continuer à subvenir à vos besoins, à ceux de votre conjoint et à ceux de votre famille si vous ne pouvez plus travailler à la suite d’un accident ou d’une maladie.

Prévoyance conjointe et sécurité financière

Outre la souscription de polices d’assurance adéquates, il existe plusieurs autres possibilités pour assurer l’avenir ensemble. Ici aussi, tout est question de goût, à savoir si vous voulez épargner ensemble ou si vous vous occupez chacun de votre propre prévoyance vieillesse. Dans tous les cas, il est important de prendre des dispositions pour vivre en toute tranquillité pendant la vieillesse.

En tant que couple fraîchement marié, penser aux urgences vous déplaît. Néanmoins, il est important de s’assurer que vous êtes correctement couverts au cas où il arriverait quelque chose à l’un d’entre vous - surtout si vous avez des enfants à un moment donné. Si vous avez des régimes de retraite distincts, tels que des plans d’épargne, des assurances-retraite privées ou des contrats d’épargne-logement, vous pouvez inscrire votre conjoint comme bénéficiaire. De cette façon, en cas de décès, votre conjoint a le droit de percevoir la somme d’argent. Outre les procurations et les directives anticipées du patient, vous devez également aborder l’héritage. Si vous souhaitez prendre d’autres dispositions que la succession légale, vous pouvez le faire sous la forme d’un testament.

Quels que soient le lieu et la manière dont vous souhaitez vous marier, il est souvent judicieux de demander conseil à un expert sur les différentes options financières et les souhaits individuels. Par ailleurs : il y a aussi des aspects particuliers à prendre en compte en cas de partenariat enregistré ! Grâce au soutien adéquat, vous pouvez profiter pleinement de votre cérémonie de mariage et envisager votre avenir ensemble en toute sérénité.

Obtenez des conseils sur vos finances après le mariage !

Un conseiller financier vous aide à répondre aux questions et à prendre les décisions les plus importantes.

Lisez-le aussi :

Investir dans des fonds d’investissement : un choix avisé ?

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Investir dans des fonds d’investissement : un placement intelligent ?

Des taux d'intérêt bas, un rendement faible et des perspectives de prévoyance vieillesse défavorables : placer ses économies n’est pas si évident. Les placements financiers traditionnels tels que les dépôts à terme et les livrets d'épargne sont désormais beaucoup moins rentables, et cela depuis longtemps. C’est pour cette raison, qu’ il est judicieux d'investir votre argent dans des fonds.

Travailler tout en étudiant : tout savoir sur les jobs étudiants

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Travailler en parallèle de ses études : tout ce que tu dois savoir sur les jobs étudiants

En ces temps de hausse des loyers et du coût de la vie, il est de plus en plus difficile de financer ses études. Même avec le soutien de leurs parents ou des bourses d’études, de nombreux étudiants sont encore loin de pouvoir couvrir tous leurs frais. Un job étudiant peut t’aider. Tu verras pourquoi cela en vaut la peine et ce que tu dois garder à l’esprit.

[Translate to français:] Haben Sie Fragen?

[Translate to français:]

Schreiben Sie uns!

[Translate to français:] Finden Sie Ihren persönlichen OVB Finanzdienstleister.

[Translate to français:]

Finanzdienstleister finden