Travailler en parallèle de ses études : tout ce que tu dois savoir sur les jobs étudiants

|

Travailler tout en étudiant : tout savoir sur les jobs étudiants

De l’amphithéâtre au bureau : la majorité des étudiants européens travaillent pendant leurs études. Un petit boulot ne permet pas seulement de soulager un budget restreint. En tant qu’étudiant salarié, tu acquiers également des expériences pratiques précieuses pour ton avenir, tu noues des contacts et tu peux également te faire une idée du secteur d’activité avant même de décrocher ton diplôme. Que ce soit à l’université, de manière durable en entreprise ou temporairement pendant les vacances semestrielles, les possibilités de gagner de l’argent pendant les études sont diverses.

Le cliché des années d’études décontractées perdure, même si la vie quotidienne des étudiants actuels est souvent bien différente. Outre les emplois du temps chargés, les nombreux examens et les échéances pour les travaux de projets et autres, de plus en plus d’étudiants acceptent un emploi à proximité de l’université pour financer leurs études ou acquérir une première expérience pratique. De ce fait, les étudiants suisses sont particulièrement susceptibles d’avoir un emploi par rapport à leurs camarades européens.

Combien d’étudiants ont un emploi tout en étudiant ?

L’étude Eurostudent a examiné le comportement des étudiants dans 28 pays européens et révélé que plus de la moitié des personnes interrogées avaient un petit boulot au moment de l’étude. La Suisse se situe même au-dessus de la moyenne en la matière, avec 63 % des étudiants. Dans l’ensemble, les sondés ont en moyenne travaillé entre 5 à 20 heures par semaine à côté de leurs études. Si l’on ajoute le temps nécessaire aux cours, projets et études, la charge de travail hebdomadaire dépasse largement les 40 heures dans 90 % des pays, soit plus qu’un employé moyen. La vie étudiante paresseuse, tu parles ! La raison essentielle d’un emploi étudiant est le salaire : la moitié des  répondants ont déclaré qu’ils ne pourraient pas gérer leurs études sans un petit boulot et un quart d’entre eux ont même metionné qu’ils souffraient de graves difficultés financières.1

Pourquoi un job étudiant est-il rentable ?

Les avantages d’un job étudiant sont évidents. Pour beaucoup, la première priorité est de financer leurs études et les frais quotidiens. Les études coûtent cher : il faut payer le loyer, la nourriture et les loisirs. En particulier dans les villes prisées comme Zurich, Berne, Bâle et Genève, le coût de la vie a fortement augmenté au cours des dernières décennies. Seule l’épargne permet d’atteindre rapidement ses limites financières et même le soutien des parents ne suffit pas pour couvrir l’ensemble des frais. Souvent, il n’y a pas d’autre solution que de chercher un emploi.

 

»De nombreux employeurs privilégient les candidats qui ont déjà une expérience pratique.«

L’autre avantage d’un job étudiant est l’expérience pratique que l’on peut acquérir sur le lieu de travail ou dans le cadre d’un stage rémunéré. Presque tous les emplois impliquent l’acquisition et la mise en pratique de compétences non techniques importantes, telles que la résilience, la capacité à travailler en équipe et l’autonomie. Si tu travailles dans un domaine qui correspond à ton cursus et à tes aspirations professionnelles, tu pourras même acquérir des connaissances spécialisées et un savoir-faire pratique qui te seront utiles plus tard dans ta carrière. Cela est également utile lors de la recherche d’un emploi après l’obtention de ton diplôme de fin d’études : de nombreux employeurs privilégient les candidats qui ont déjà une expérience pratique. Certaines entreprises accueillent même leurs étudiants salariés à l’issue de leurs études, de sorte que les diplômés n’aient pas besoin de chercher un nouvel emploi.

Quels sont les jobs étudiants disponibles ?

Il existe plusieurs façons de gagner de l’argent en parallèle des études. En tant qu’assistant ou collaborateur étudiant, tu travailles directement au sein de ton université, par exemple, dans l’enseignement ou l’administration. De nombreux assistants sont employés par la faculté dans laquelle ils étudient. Le travail permet ainsi d’acquérir de nombreuses connaissances spécialisées dans la filière.

Outre l’université, de nombreuses entreprises proposent également des emplois adaptés aux étudiants. Si tu n’as pas assez de temps pour travailler en tant qu’étudiant pendant le semestre, tu peux également chercher un job de vacances à durée indéterminée ou un stage rémunéré durant les vacances semestrielles.

Beaucoup d’étudiants préfèrent encore opter pour les jobs étudiants traditionnels, comme c’est le cas avec un poste de serveur, de caissier ou d’intérimaire dans le commerce de détail. D’autres recherchent plus spécifiquement des entreprises et des institutions qui correspondent à la profession visée et qui font bonne figure sur le CV. Par exemple, tu peux trouver un job via les réseaux sociaux ou les bourses d’emploi en ligne. De nombreuses universités proposent également leurs propres salons de l’emploi, leurs services de placement et placardent même des offres d’emploi sur les tableaux d’affichage. Certaines universités disposent de centres d’orientation qui te donneront des conseils et t’aideront à trouver une offre d’emploi adéquate pour postuler correctement. Que tu travailles dans la restauration ou le domaine du marketing, l’important c’est que ton emploi à temps partiel doit te garantir des horaires flexibles et un salaire horaire convenable.

Tu souhaites travailler avec autonomie en parallèle à tes études ?

Chez OVB, tu peux déjà débuter en tant qu’étudiant et préparer ton avenir professionnel.

Que dois-je respecter lors d’ un job étudiant ?

Les conditions générales que tu dois respecter en matière d’assurances et d’impôts pour un petit boulot dépendent, entre autres, du canton dans lequel tu vis. Les réglementations et les limites d’exonération d’impôts varient considérablement. Dans tous les cas, tu dois t’informer à l’avance des limites maximales applicables afin que ton job ne soit pas défavorable. Cela est particulièrement vrai si tu reçois une bourse pour tes études : tout d’abord, tu dois te renseigner pour savoir si le montant que tu as le droit de gagner est plafonné.

Et qu’en est-il de l’assurance obligatoire ? Les étudiants de plus de 20 ans doivent payer la cotisation annuelle minimale de 503 francs suisses à l’assurance-vieillesse et survivants (AVS), à l’assurance-invalidité (AI) et à l’allocation pour perte de gain (APG), qu’ils exercent ou non, une activité rémunérée. Toute personne, qu’elle étudie et travaille en même temps, est même tenue de le faire après son 17ème anniversaire.

Si tu as déjà  suffisamment travaillé et que la cotisation a déjà été payée en intégralité par ses propres revenus ou par l’employeur, alors tu devras seulement verser la différence. Après le 25ème anniversaire, ce n’est plus la cotisation minimale qui est due, mais une cotisation calculée en fonction de sa propre situation sociale.

Outre l’AVS, l’AI et l’APG, l’assurance-maladie et l’assurance-accidents sont également obligatoires pour les étudiants. Dès que l’on travaille plus de huit heures par semaine pour un employeur, on est automatiquement couvert par l’assurance en cas d’accidents. Cela vaut aussi bien pour les accidents du travail que pour les accidents pendant les loisirs. Si l’on ne travaille pas du tout ou si l’on travaille moins de huit heures, on doit se souscrire à une assurance-accidents privée.

As-tu d’autres questions à propos de tes finances ?

Contacte un conseiller près de chez toi et bénéficie d’une assistance gratuite pour tes questions financières.

Prendre un bon départ en tant qu’étudiant chez OVB

Si tu es intéressé(e) par un petit boulot varié avec des horaires de travail flexibles et que tu aimes travailler avec d’autres personnes, jette un coup d’œil à notre page Carrières. En tant que conseiller OVB, tu peux toi-même décider quand tu veux travailler et pendant combien de temps. Tu apprécieras peut-être ton job étudiant et tu voudras par la suite continuer à travailler en tant que conseiller après avoir décroché ton diplôme.

Un emploi indépendant avec beaucoup de liberté, une équipe jeune et une solide formation de base devraient te permettre de te lancer plus facilement pour être opérationnel plus tard - sans une longue période de recherche d’emploi et de formation. Il suffit de contacter un conseiller financier près de chez toi pour obtenir plus d’informations sur tes perspectives de carrière.

 

Lisez-le aussi :

Mariage et finances : à quoi dois-je faire attention ?

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Mariage et finances : à quoi dois-je faire attention après le mariage ?

Un mariage s’accompagne de nombreux changements, y compris dans le domaine financier. Afin que tu puisses profiter du plus beau jour de ta vie en toute tranquillité, tu dois déjà réfléchir préalablement à vos finances et à d’autres décisions importantes. Outre le financement de la cérémonie de mariage, il s’agit surtout de votre patrimoine, des assurances conjointes et de la prévoyance pour l’avenir.

| OVB Vermögensberatung (Schweiz) AG

Erste eigene Wohnung: Raus aus Hotel Mama!

Die eigenen vier Wände bedeuten für die meisten jungen Menschen vor allem eins: Ein grosses Stück Freiheit und Unabhängigkeit. Gleichzeitig wartet aber auch eine Menge Verantwortung. Wir zeigen dir, was du bei der Wohnungssuche, der Finanzierung und dem Umzug in die erste eigene Wohnung beachten musst und geben dir Tipps, wie du dabei Geld und Nerven sparen kannst!

[Translate to français:] Haben Sie Fragen?

[Translate to français:]

Schreiben Sie uns!

[Translate to français:] Finden Sie Ihren persönlichen OVB Finanzdienstleister.

[Translate to français:]

Finanzdienstleister finden